dimanche 28 février 2021

Journal d'écriture, mois 12

Source – Judit Peter

J'ai hésité à écrire ce mois-ci parce que je n'ai rien de bien fascinant à raconter (comme toujours, vous me direz peut-être :P) mais en même temps comme c'est le "mois 12" et que donc je suis sur le projet depuis un an tout rond, je trouvais ça dommage de rater le coche ! Me voici donc !

J'ai envoyé mon roman en bêta-lecture, je n'ai eu qu'un retour pour l'instant, de mon grand-père. Vous allez me dire qu'il ne faut pas envoyer aux proches, que ce n'est pas objectif, et compagnie. Je dirais oui et non. Je pense que ça dépend de la proximité que l'on entretient avec la personne et aussi de son "intelligence" à comprendre la demande. Je pense aussi que ça dépend du parcours de la personne. Ça fait peut-être petite-fille admirative de base de dire ça mais : pour moi mon grand-père n'est pas une personne comme les autres de par sa vie qui a quand même été très riche ; il a un regard très ouvert et c'est aussi ce regard que je voulais. (J'en reparlerais sans doute dans un article spécial sur les bêta-lecteurs pour celles et ceux que ça intéresse ! :P) Quand il m'a fait son retour, il m'a dit ce qu'il avait aimé, et ce qu'il n'avait pas aimé. Je sais déjà qu'il a raison et que j'ai un peu de boulot sur la planche. Mais j'attends le retour des autres.

Au début, j'avais espéré pouvoir faire mes envois aux maisons d'édition en mars, j'aurais trouvé ça sympa d'avoir vraiment passé un an pile sur la rédaction et de faire les envois au "mois 13" (mon amour des dates charnières, sans doute...) mais je pense que ça ne sera pas vraiment possible donc je prends mon mal en patience, haha ! :D

Même si j'ai quelques corrections à faire, j'espère ne pas y passer un quart de siècle. Je ne pense pas qu'après correction je renverrais encore en lecture. Peut-être que je ferais relire certains des passages corrigés juste histoire d'être sûre, mais sinon je rédigerais mon synopsis et je commencerais mes envois. Ce qui sera tout aussi ardu parce qu'entre le fait que je n'ai pas vraiment cerné le genre de truc que j'ai écris, les maisons qui ont une ligne éditoriale hyper restrictive, celles qui cherchent des plumes qui ne sont pas la mienne (drôle, avec cliff-hanger, etc.), celles qui ne prennent pas les romans au-delà de 600 000 caractères... la liste des possibles fond comme neige au soleil. Pour l'instant j'en ai identifiées trois ou quatre. Je sais déjà que je préférerais être dans une maison spécialisée imaginaire, même petite, que dans la collection imaginaire d'une grande maison. On peut trouver ça bête mais grande maison ne veut pas forcément dire qu'on est bien accompagné. Ça dépend plus de l'équipe, etc. :)

Je pense aussi commencer la rédaction de Roman 2 en avril. Je dis ça alors que je n'ai même pas encore fini de me préparer... mes fiches de personnages (pour le peu que je les regarde... mais bon) ne sont pas prêtes, ma chronologie n'est pas prête, je n'ai relu le brouillon commencé il y a plusieurs années qui m'avait fait me dire que finalement le projet serait un vrai roman et pas un truc juste pour le fun... J'ai bidouillé une carte du monde mais elle sert plus de base que de trucs très précis, et les problèmes géopolitiques/linguistiques n'ont pas encore été explicités (même si je suis plus du genre à faire ça au fur et à mesure, il me faudrait quand même un socle auquel je puisse me fier). En gros, je suis loin d'être prête.

Il y a quinze jours je m'étais dit "je finis février, et je m'y mets". Mais ça c'était avant d'acheter des tas de livres à deux euros dans une bibliothèque pas loin de chez moi... hmm hmm ! Bref, il va falloir faire un choix, à un moment donné... (D'ailleurs, est-ce que ça vous intéresserait que je continue à parler de ce projet comme j'ai fait pour le premier ?)

Je traverse ma phase de gros doute, à base de dégoût de moi-même sur l'air "je suis nulle, nulle, vraiment nulle, et tout le monde écris bien mieux que moi donc je ne serais jamais publiée". J'essaye de la prendre avec philosophie et les réponses à mon tweet de l'autre jour m'ont pas mal aidées (merci à ceux qui passeront par-là ! :P) mais mon état mental/émotionnel actuel (ça aussi, j'en reparlerais) n'aide pas vraiment. Je suis résignée à mes montagnes russes émotionnelles donc j'attends que ça passe. (Ce n'est pas forcément la meilleure stratégie...)

Puisque ça fait un an tout rond je me sens obligée de faire un bilan. Je pense que cette année j'ai beaucoup appris sur ma propre plume, grâce à mes nombreuses lectures mais aussi en relisant mon propre premier jet des tas de fois, de manière hyper sérieuse. J'ai pu trouver mes tics ; par exemple les phrase en "qui" et maintenant, quand j'avance un de mes projets pas sérieux juste pour m'amuser, et que j'enchaîne les phrases de ce genre, je réfléchis pendant que j'écris à comment formuler autrement (ce qui est bien plus facile que de devoir les retirer après coup !). J'ai pu voir aussi les choses qui fonctionnaient et celles qui ne fonctionnaient pas, mes erreurs de construction, etc. Je pense que la bêta-lecture sera vraiment un pas de plus, pour savoir si les choses que j'ai voulu mettre en place fonctionnent (vous savez, le procédé qui fait qu'on laisse des indices un peu tout du long pour qu'à la fin on se dise "aaaaah mais ouiii !") : a priori la réponse est non (le contraire m'aurait étonné). Dans tous les cas, ce que j'ai appris me permet d'écrire mieux en première intention, donc c'est toujours ça de pris ! 

Maintenant, j'aimerais améliorer et diversifier mon vocabulaire. J'aimerais pouvoir caser dans mon travail des mots pas souvent employés ou un peu oubliés ou anciens (j'ai quand même glissé "sabouler" dans le roman ;P). Évidemment, le problème avec les mots anciens c'est que personne ne les connaît. Donc si on les utilise parce qu'ils sont exactement ce que l'on veut dire mais que personne comprend, ça ne sert pas à grand-chose... C'est pour ça que quand j'en case je fais en sorte qu'on comprenne en contexte. En tout cas, diversifier mon vocabulaire fait partie de mes objectifs d'écriture pour 2021 ! (Si ça vous intéresse, je pourrais vous faire un article à ce sujet ?).

Donc voilà pour moi !
Et vous ? Comment se passent vos projets ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire